Adaptation de population sexuée à un changement d'environnement dans le régime de faible variance.

Orateur: 
Bourgeron Thibault
Affiliation: 
ES Lyon
Dates: 
Jeudi, 6 Avril, 2017 -
11:00 - 12:00
Résumé: 

Des équations de naissance et mort permettent de modéliser l'adaptation
d'une population à un environnement. Deux questions naturelles se posent
: l'existence d'état stationnaire et l'étude de la concentration en
phénotype de ces équilibres. La reproduction sexuée est modélisée par
l'opérateur infinitésimal de Fisher, qui est non local, non linéaire,
non monotone. Pour ces raisons, l'existence d'éléments propres
principaux ne peut pas être obtenue par la théorie de Krein-Rutman. Dans
un certain rapport des échelles phénotypiques, la méthodologie de
l'approximation WKB peut être adaptée à ces équations pour calculer des
indicateurs de maladaptation. La prise en compte du vieillissement fait
apparaître des effets non linéaires (mur de mortalité).