DPP et polynômes orthogonaux

Matrices Aléatoires

Lieu: 
Salle Kampé de Fériet, M2, 1er étage
Orateur: 
Bernhard Beckermann
Affiliation: 
Université Lille 1
Dates: 
Mercredi, 25 Novembre, 2015 - 14:00 - 15:30
Résumé: 

On fera le lien entre l’espérance du polynôme ayant comme racines la réalisation d'un DPP (par exemple le polynôme caractéristique d'une certaine matrice aléatoire), et les polynômes orthogonaux (OP). Comme conséquence, la limite presque sure de la mesure empirique d'un DPP est donnée par le comportement limite des racines d'un OP. On donnera quelques éléments d'analyse asymptotique, et expliquera pourquoi, dans le cas d'une DPP à valeurs discrètes, ce comportement limite nous aide à mieux comprendre la convergence de certains algorithmes en algèbre linéaire numérique.