Les sept classes d’universalité des modèles avec contraintes cinétiques critiques

Orateur: 
Laure Marêché
Affiliation: 
IRMA - Université de Strasbourg
Dates: 
Mercredi, 20 Janvier, 2021 - 10:30 - 11:30
Résumé: 

Les modèles de spin avec contraintes cinétiques constituent une classe de modèles de mécanique statistique qui ont été introduits par les physiciens pour décrire le comportement du verre. Il s’agit de modèles de configurations sur des graphes dans lesquels chaque sommet du graphe est soit à l’état 0, soit à l’état 1, et ne peut changer d’état que si une contrainte de la forme « il y a assez de zéros dans le voisinage du sommet » est satisfaite. Il existe une infinité de contraintes possibles, et les propriétés d’un modèle dépendent fortement du choix de sa contrainte. Une question très importante est donc celle de l’universalité : peut-on répartir cette infinité de modèles en un nombre fini de classes selon leur comportement ? Des travaux antérieurs ont montré que lorsque le graphe de base est Z², les modèles doivent être divisées en trois familles : surcritique, critique et sous-critique, et que dans chacune de ces familles, plusieurs comportements sont possibles. Dans cet exposé, on montrera que la famille critique contient sept classes d’universalité aux comportements distincts.